bannière
All characters on this site © M.G.M. (Turner Entertainment Corp.)
Merci de ne pas utiliser les dessins de ce site
droopy

Señor Droopy, qui marque son retour, est la dernière confrontation classique entre le loup et Droopy, et annonce déjà l'évolution future du personnage : une compétition, ici avec un taureau, oppose les deux héros. Compétition dont Droopy sortira vainqueur, un peu par hasard.

Le retour de Droopy comme personnage central et récurrent impose de lui trouver un partenaire différent du loup, dont Avery semble avoir épuisé pour l'instant les possibilités comiques. C'est ce qui sera fait, 6 mois plus tard, dans le cartoon Wags to Riches. Spike, le chien bête et méchant, est né et est réellement conçu comme le faire-valoir de Droopy.

Si l'on excepte le superbe Out-Foxed, où un Droopy pleurnichard est confronté au distingué Reginald Fox, les aventures du petit chien triste l'opposeront désormais à Spike (ou à son avatar, le loup sudiste) selon un format assez figé, qui ira en se dégradant : compétitions sportives avec Spike dans The Chump Champ, Daredevil Droopy ou Droopy's Good Deed, rivalité avec le loup dans The Three Little Pups, Drag-A-Long-Droopy, Homsteader Droopy ou Deputy Droopy, assez médiocres échos des inoubliables oppositions des débuts.

S'il est un personnage attachant, Droopy vaut surtout par le méchant qu'il a en face de lui. La seule tentative de le mettre seul en scène, certes tardive, est un désastre (Dixieland Droopy). droopyIl se révèle alors sans grande consistance. Il apparaît très clairement que le méchant absolu qu'était le loup des débuts était un partenaire à la hauteur. Non que Spike ait démérité, car c'est un personnage réellement efficace (beaucoup plus à mon avis quand il est seul). Mais le format d'opposition systématique entre les deux personnages - ou avec le loup sudiste, qui est un Spike sous une autre forme - est beaucoup trop prévisible, d'autant que les gags sont de plus en plus paresseux et redondants d'un film à l'autre.

L'outrage du temps et la diminution drastique des crédits auront raison de l'aspect graphique de Droopy. Rapidement simplifié par rapport à sa première apparition dans Dumbed-Hounded, il va être de plus en plus réduit à partir de l'adoption du style U.P.A. par le studio de la M.G.M., jusqu'au personnage moignon, pratiquement plus animé, de Deputy Droopy (ci-contre), sa dernière apparition sous la direction conjointe de Tex Avery et de Michael Lah. Ce dernier continuera d'utiliser le personnage de Droopy par la suite.


Retour à l'index Personnages
Web design & Artwork © Philippe COTTET - septembre 1998 - Tous droits réservés