Jour 4 : La Citadelle engloutie

Butin total à ramasser : 4 100
Lots spéciaux : Gros Diamant, Cor païen serti de rubis, Tapisserie kurshok
Niveau : mode expert + Thiefbot (visual : 2.400, audio : 2.400 tactile : 1.800)
Style : ZCD
Temps de jeu : 40 minutes

LA CITADELLE EXTERIEURE
C'est une mission qui ne présente jamais la même configuration de jeu au niveau des opposants. Je l'ai joué une nouvelle fois pour les besoins de ce guide pas à pas et je n'ai pas trouvé la même opposition que pour le compte rendu. L'augmentation de la réactivité des AI via le Thiefbot rend la partie vraiment intéressante.

La grande salle d'entrée
Il y a un premier lot pas très loin de vous, dès l'entrée. La salle est gardée par deux kurshoks qui occupent bien l'espace par lequel il faut cheminer.

Longez ensuite le mur de gauche jusqu'à la mare pour une flèche d'eau. Continuez de longer discrètement le mur gauche pour passer près d'une tombe portant un livre et une statuette d'oiseau. Attention, il n'y a pas beaucoup de zones sûres ici. Continuez toujours le long du mur gauche vers une zone éclairée par une torche. En chemin il y a un lot par terre. Vos pas vous mènent ensuite à la zone contrôlé par votre premier rat géant.

En l'évitant, emparez vous du chandelier sur la tombe et partez - dans la direction de sa ronde - vers l'ancien théâtre, c'est-à-dire au sud. Dans la zone éclairée juste avant la grande salle, il y a un lot sur un tas de pierres et un document vous informant de la présence d'une lumière de diamant.

Le Théâtre
Deux païens gardent le balcon au dessus duquel brille le gros diamant tandis qu'un rat géant fait, à toute vitesse, le tour de la salle dans le sens des aiguilles d'une montre. Pour voler le diamant, engagez-vous derrière le rat jusqu'à l'endroit où la balustrade est la moins haute et montez. Tendez la main vers le cristal sous lequel est caché le diamant (premier lot spécial) et redescendez puis carapatez vous dans l'ombre. C'est aussi simple que cela... si vous allez vite. Sinon, les deux païens vont vous voir et vont commencer à vous chercher. Or, il n'y a aucune zone de sécurité sur ce balcon, qui plus est situé en pleine lumière. (Une autre solution, plus longue, consiste à passer par l'escalier après avoir éteint la torche (ce que je ne fais plus) mais, là, les trois gardes seront en alerte !)

Ensuite, faites le tour du théâtre en longeant le mur de droite jusqu'aux coffres. Il est tout à fait possible d'ouvrir le coffre proche du couloir menant à la salle suivante sans éteindre les lumières dans le théâtre. Comme c'est le seul coffre qui contient du butin (l'autre contenant des armes) c'est ce que nous allons faire. Sortez ensuite vers la salle suivante...

Entre le Théâtre et l'Arena
Il y a en fait trois salles contrôlées par un seul rat. Dans la première, prenez connaissance de l'endroit où a été égarée la corne païenne. La seconde est celle de la zone de passage. Dans la dernière, il y a trois lots à prendre. Passez dans la salle qui suit. Allez à gauche de l'entrée, derrière les décombres et le pilier renversé pour un nouveau lot puis, à l'autre bout de la salle, pour deux chandeliers sur une table. Nous sommes presque arrivés à l'Arena. La salle suivante est vide mais il y un lot dans la salle d'après, juste sous la vasque.

L'Arena
Il y a un lot dans le passage surélevé de cette zone. Le seul moyen de l'attraper sans éteindre les torches est de suivre bêtement le garde kurshok quand il commence sa ronde. Serrez bien dans l'ombre sur la droite jusqu'à l'ouverture. Quand le moment est propice, relevez-vous et prenez cette coupe. Je suis revenu ensuite sur mes pas afin d'éviter de tomber sur le second garde de la zone.

Descendez sur la gauche pour rejoindre la partie inférieure de l'Arena. Il y a là un petit couloir avec, sur la droite, un coffre contenant une dague dorée et, sur la gauche, un escalier menant vers une petite crypte inondée disposant d'un autel sur lequel se trouve le cor païen. Là encore, pas besoin d'éteindre les torches, il suffit d'accorder son timing avec celui des deux lézards. Entrez dans le couloir après que celui qui ne fait qu'y passer en soit sorti. Il y a une ombre suffisante du côté du mur où il n'y a pas d'oeuf, juste avant le départ de l'escalier... Quand le kurshok qui inspecte le couloir de la crypte au coffre passe dans l'escalier, vous avez juste le temps de le descendre, de passer derrière l'autel, d'attraper la corne (deuxième lot spécial) et de vous cacher dans l'ombre au fond.

Quand il revient, il s'alarme de la disparition de la corne et commence à vous chercher. Laissez s'écouler un peu de temps avant de remonter. Faîtes une nouvelle halte au même endroit que précédemment pour laisser passez le second garde, puis courez jusqu'au coffre, accroupissez-vous pour attraper la dague (sinon, debout, vous ne ferez que refermez le couvercle) et ressortez de ce couloir. Il y a de l'ombre suffisante de chaque côté...

Repartez ensuite du côté des salles non encore visitées. Vous tombez sur le cadavre de deux rats géants. Il y a des pépites en argent à rafler et un gobelet précieux au milieu des cadavres et encore un lot tout en haut de l'escalier, juste avant d'arriver dans la zone où nous avions rencontré notre premier rat.

Plus rien à faire ici, changeons de zone... suite >