La Ville (jour 8)

Le niveau de jeu s'est soudainement élevé avec la mission dans le Berceau et je ne vais pas m'en plaindre. Du coup, cette inter-mission en ville est également intéressante.

Au sortir du Berceau, vous devez suivre le fantôme de la fillette dans une zone que les plus courageux d'entre-nous ont déjà visité. Attention encore : l'ectoplasme se contrefiche de vos adversaires potentiels alors que vous devez continuer de vous en méfier. Donc, ne le suivez pas de trop près pour pouvoir anticiper une éventuelle agression contre vous et pas de trop loin pour ne pas le perdre. De plus, pas mal de gens superstitieux et munis d'une marteau, si vous voyez de qui je veux parler, vont prendre cette forme bleue pour une manifestation du Malin. Même si vous êtes allié à la faction des Hammers, le fait d'accompagner de trop près cette forme "ennemie" fait que vous pouvez vous prendre un coup de la part de nos cogneurs préférés. Donc, méfiez-vous.

Suivez la petite jusqu'au lieu où repose son corps en évitant quelques haunts sortis tout droit de notre regrettée cathédrale. Une fois que le gentil fantôme a retrouvé la paix, en route pour la pénible traversée de la ville jusqu'à la bibliothèque des Gardiens. Au moins avez-vous gagné une chose, les Enforcers ne sont plus à vos basques... Mais reste le City Watch... Et ça fighte sévère grave entre les deux factions rivales du côté de StoneMarket (autour de St Edgar et vers la Plaza). Là encore, ne restez pas trop longtemps dans le coin pour ne pas prendre un mauvais coup..

Après la scène chez les Gardiens, vous devez donc repartir vers Auldale pour tenter de retrouver la traîtresse : la Gardienne Gamall. Faîtes vos commissions avant, tant que vous êtes en ville, pour ne pas avoir à y revenir après...

Thief Deadly Shadows - Les pieds dans le Canal
Je vous laisse vous débrouiller dans Auldale pour retrouver l'entrée du repaire de Gamall. Collectez toutes les informations vous permettant d'identifier l'endroit en écoutant les conversations, en trouvant des indices et en faisant vos déductions, c'est tout l'intérêt de cette première partie. Les gars du City Watch sont là pour vous compliquer un peu la tâche dans vos déplacements...

La boutique du marchand d'or
Si vous avez trouvé le moyen d'entrer dans le repaire de Gamall, nous allons avant en profiter pour évacuer la question de la boutique de l'orfèvre. Celui-ci s'est vu interdire l'entrée de sa boutique, qui est face au monument Bradshaw sur la plaza d'Auldale, par un dénommé Jimmy la Lame. Lorsque vous avez surpris la conversation entre ces deux personnages, une nouvelle note est apparue, vous conseillant finalement de tuer Jimmy la Lame. Comme il n'est pas question de tuer qui que ce soit ici, même la pire des fripouilles, nous allons utiliser l'assèchement de la voie vers le repaire de Gamall pour aller piller la boutique.

Levez les yeux sur votre gauche, juste avant la zone bleue marquant l'entrée du repaire de Gamall. Il y a là un muret accessible en sautant et, un peu plus loin, une grille dans un mur fermant un conduit. Engagez-vous dans ce conduit qui vous amène directement... dans l'arrière-boutique de l'orfèvre où se trouve un coffre, renfermant une statuette de chat. Attention, nous sommes nombreux à avoir éprouvé les pires difficultés pour ouvrir la serrure du coffre ainsi que celle de la porte menant à la boutique proprement dite. Je ne sais pas s'il s'agit d'un bug mais j'ai été dans l'obligation de faire réapparaître la fenêtre visualisant la serrure pour pouvoir finalement la forcer, en utilisant la souris et non les touches de direction. Vous trouverez cinq ou six pièces de butin sur le comptoir de la boutique. Ressortez ensuite par où vous êtes venus.

Le repaire de Gamall
Vous êtes maintenant dans la place. Il y a pas mal de lumières dans la première pièce qui est, heureusement, déserte. Après l'escalier, cela se complique bien sûr.

Vous devez donc trouver des éléments sur les plans de Gamall mais aussi récupérer la patte de lapin et le calice volés par vous lors des journées deux et trois, artefacts désormais aux mains de la méchante. Donc lisez tout ce que vous trouvez dans les pièces où vous passez. Derrière les portes de la première piéce de l'étage, il y a un bruit de pas caractéristique qui ne dit rien qui vaille...

Thief Deadly Shadows - Dans le repaire de Gamall
La bête reste facile à passer. Ne manquez pas ici le calice, qui ne brille pas du tout... Revenez dans la première pièce de l'étage et entrez à présent, discrètement car ils sont deux (une gargouille et un gardien) dans la pièce tout au fond. Là, vous trouverez la papatte de lapin. Attention vraiment, ces bestioles sont très rapides et très fortes. Bientôt vous n'en aurez plus peur du tout mais, pour l'instant, progressez prudemment.

Une autre porte va vous donner accès à la chambre de Gamall. Outre ce qu'il y a à dérober, n'oubliez pas de jeter un oeil aux étagères de livres. Ceci vous permettra de trouver le passage secret qui mène à la vaste salle (bibliothèque ?) du repaire, où vous allez rencontrer Artemus... Après la scène, vous voici nanti d'un nouvel objectif et il faut rapidement sortir du lieu... Pas facile avec ces deux gardes pesants de chaque côté.

Si vous êtes attentifs, vous allez bientôt être en possession d'un pouvoir terrible qui vous permettra de détruire les infernales créatures de Gamall. C'est fait ? Je suis sûr que vous mourez d'envie d'essayer ? Pour ma part, fidèle à mon engagement zcd, je vais faire un peu d'escalade pour passer au dessus de ce balourd et, par l'étage, me retrouver dans le patio du repaire...

La porte secrète ne s'ouvrant pas de ce côté (je n'ai pas vraiment cherché un mécanisme, peut-être existe-t-il ?). Sautez dans le patio (attention au gardien) et retraversez discrètement la salle à la gargouille pour ressortir du repaire de Gamall. Vous devez maintenant récupérer, dans le musée de la ville, les trois derniers artefacts : la couronne kurshok (encore !), un coeur quelque chose et... une vieille connaissance : l'Oeil... suite >